Ma belle mère a réussi à me dénicher une édition de « Malaisie » d’Henri Fauconnier.

Quel bonheur que de lire ce livre. Pour un planteur – il est venu en Malaisie  en 1905 apprendre le métier dans une plantation de caoutchouc- ce monsieur s’est révélé écrivain. Et quel écrivain! Puisque ce livre lui a valu le prix Goncourt en 1930.

J’aime son écriture qui transporte  les sens dans la moiteur, les sons et les odeurs si particulières de la Malaise. J’aime son initiation à la culture et à la littérature Malaise. Je continue mon exploration de la Malaisie par la lecture.

Ingénieur moi même je n’ai hélas pas cette qualité d’écrivain mais je peux toutefois vous recommander la lecture de ce très beau livre initiatique, très actuel en ces temps de remise en question de nos modes de vie matérialistes.