You are currently browsing the tag archive for the ‘livre’ tag.

Ma belle mère a réussi à me dénicher une édition de « Malaisie » d’Henri Fauconnier.

Quel bonheur que de lire ce livre. Pour un planteur – il est venu en Malaisie  en 1905 apprendre le métier dans une plantation de caoutchouc- ce monsieur s’est révélé écrivain. Et quel écrivain! Puisque ce livre lui a valu le prix Goncourt en 1930.

J’aime son écriture qui transporte  les sens dans la moiteur, les sons et les odeurs si particulières de la Malaise. J’aime son initiation à la culture et à la littérature Malaise. Je continue mon exploration de la Malaisie par la lecture.

Ingénieur moi même je n’ai hélas pas cette qualité d’écrivain mais je peux toutefois vous recommander la lecture de ce très beau livre initiatique, très actuel en ces temps de remise en question de nos modes de vie matérialistes.

Publicités

Sandokan Hugo Pratt couv1

A mon retour de Malaisie, je me suis précipitée sur le dernier Hugo Pratt.

Cette bédé inachevée et postume nous embarque sur la mer de Chine qui borde la côte nord de Bornéo au côté de Sandokan, prince malais et pirate. Ce personnage imaginaire haut en couleur est né de la plume  de l’écrivain Emilio Salgari. Prince rebelle à la souveraineté de  la Couronne Britannique – attention aucune prétention historique dans cet ouvrage purement artistique-  il part à recherche de la « perle de Labuan ».

Une belle adaptation signée de Mino Milani au scénario, et de Hugo Pratt au dessin dont la puissance et la magie ne laissent pas indifférents. Pour poursuivre ou commencer votre voyage en Malaisie.

plus d’info sur le blog Bd de Manuel Picaud

 

Je viens de m’atteler à la pénible – pour moi – tache de rédaction et de mise en ligne d’une sélection de livres et magazines pour mieux connaitre la Malaisie. Cela prend du temps – aller chercher les bouquins, noter les références, chercher les liens sur internet…- mais ça y est c’est fait. Maintenant il n’y a plus qu’à mettre à jour au fur et à mesure des découvertes.

Certains livres référencés ne sont peut être plus disponibles dans les librairies en dur ou virtuelles mais en cherchant bien on doit pouvoir trouver des exemplaires d’occasion sur internet.

Pour accèder directement aux étagères de Greenselipar cliquer sur le lien 

Pour les allergiques à l’anglais, téléchargez la sélection de Serge Jardin  (La Maison de l’Escargot à Malacca) (j’écrirai surement un petit article rien que pour les francophones sur Serge Jardin prochainement). Allez aussi faire un tour sur le site de l’Alliance Française de Penang sur la page « mémoires françaises en Malaisie« .

Version anglaise

Publicités