You are currently browsing the tag archive for the ‘Malaisie’ tag.

Autour de l’exposition Baba Bling, le musée du Quai Branly a eu la bonne idée d’organiser des animations pour les vacances de la Toussaint .

Ma sélection personnelle :

Des ateliers de cuisine Peranakan : De grands chefs venus spécialement de Singapour viennent vous faire découvrir des ingrédients authentiques et déguster de délicieux mets Peranakan. Ouvrez grands vos narines : les épices se savourent 2 fois, au nez, puis en bouche.

Des démonstrations de batik et de broderies peranakan : ou l’art de l’élégance chez les nyonya.

Cérémonie traditionnelle de mariage peranakan : la procession de mariage Peranakan, une occasion unique d’assister en direct à cette cérémonie réputée pour ses costumes splendides. En plus vous pouvez apprendre à danser le joget (prononcer djoguette) à la manière des Peranakan de Singapour.
Vous n’aviez pas prévu vos vacances de la Toussaint, c’est l’occasion de voyager en Asie du Sud Est …en prenant le train enfin si la grève est terminée.

Le programme détaillé sur le site dédié au programme Bienvenue chez les Peranakan.

Publicités

Apsara Travel propose ses services pour accompagner les voyageurs dans la construction et l’organisation de leur séjour en Malaisie, Singapour, au Laos, Cambodge, Vietnam et en Thaïlande.

Le service consiste en l’élaboration d’un guide de voyage individuel et personnalisé qui est construit en fonction des attentes, des envies, des modes de voyager, des personnes, de la saison de départ, de la durée du voyage et du budget.
Ce n’est pas un itinéraire type avec une liste d’excursions du même acabit que ceux que vous pouvez télécharger sur bon nombre de sites de voyagistes , mais bien une proposition sur-mesure, adaptée aux désirs et à la personnalité du voyageur – dans le respect d’un tourisme responsable- un voyage qui vous ressemble plutôt qu’il ne ressemble à celui des autres… Lire le reste de cette entrée »

L’association Penang Heritage Trust, pour la promotion et la préservation du patrimoine de Penang organise une conférence le 3 avril à Georgetown. Cette conférence présentée en anglais par Dr. John R Robertson, retracera la disparition du torpilleur français le Mousquet pendant la bataille de Penang en octobre 1914.
RDV à l’hotel E&O à 16h    prix d’entrée 100RM

Merci au Centre Pompidou de contribuer à la promotion de la Malaisie par sa programmation cinématographique. Pour une fois que l’on parle de la Malaisie – et dans Le Monde – pour autre chose que la Formule 1 ou les scandales sodomo-politico-economiques.

« Hang Jebat », épopée médiévale – Le Monde.fr.
si l’article est en accès limité vous pouvez le telecharger ici : Le Monde.fr hang Jebat :
Liens vers la programation du Centre Pompidou jusqu’au 31 Mars 2010
Trois mois de Ciné malaisien et singapourien à Beaubourg 

Lire le reste de cette entrée »

« L’ex-vice-Premier ministre malais, principal opposant du pays, qui se bat pour le rapprochement des différentes communautés, est pour la seconde fois visé par un procès-prétexte pour sodomie. »

Un petit apperçu du quotidien en Malaisie. Pour sortir des jolis catalogues des agences de voyages.

Malaisie, Pays de contraste.

L’article complet  ici« Anwar, espoir harcelé de la Malaisie » Libe 2/12/09

 GENIAL, EXCEPTIONNEL, ALAMAK!!

Ce n’est pas tous les jours que la Malaisie (et Singapour) sont à l’honneur en France, en en plus à Paris. Trois mois de cinéma de Malaisie et de Singapour au centre Georges Pompidou quelle aubaine pour les Parisiens. Belle occasion de (re)partir là-bas sans prendre l’avion ou de vous immerger doucement dans de prochaines vacances. Je vais explorer le programme pour voir s’il y a aussi des dessins animés.
Toute la programmation sur le site de Beaubourg :

Cine Centre Pompidou – Singapour, Malaisie : le cinéma ! 

Le programme complet en pdf :Le Cinema de Singapour et de Malaisie


Ma belle mère a réussi à me dénicher une édition de « Malaisie » d’Henri Fauconnier.

Quel bonheur que de lire ce livre. Pour un planteur – il est venu en Malaisie  en 1905 apprendre le métier dans une plantation de caoutchouc- ce monsieur s’est révélé écrivain. Et quel écrivain! Puisque ce livre lui a valu le prix Goncourt en 1930.

J’aime son écriture qui transporte  les sens dans la moiteur, les sons et les odeurs si particulières de la Malaise. J’aime son initiation à la culture et à la littérature Malaise. Je continue mon exploration de la Malaisie par la lecture.

Ingénieur moi même je n’ai hélas pas cette qualité d’écrivain mais je peux toutefois vous recommander la lecture de ce très beau livre initiatique, très actuel en ces temps de remise en question de nos modes de vie matérialistes.

Sandokan Hugo Pratt couv1

A mon retour de Malaisie, je me suis précipitée sur le dernier Hugo Pratt.

Cette bédé inachevée et postume nous embarque sur la mer de Chine qui borde la côte nord de Bornéo au côté de Sandokan, prince malais et pirate. Ce personnage imaginaire haut en couleur est né de la plume  de l’écrivain Emilio Salgari. Prince rebelle à la souveraineté de  la Couronne Britannique – attention aucune prétention historique dans cet ouvrage purement artistique-  il part à recherche de la « perle de Labuan ».

Une belle adaptation signée de Mino Milani au scénario, et de Hugo Pratt au dessin dont la puissance et la magie ne laissent pas indifférents. Pour poursuivre ou commencer votre voyage en Malaisie.

plus d’info sur le blog Bd de Manuel Picaud

jeu de l'oie du DD

J’aime plus que tout l’autodérision sur les comportements respectueux de l’environnement, les gestes éco-citoyens, la « green attitude ».

Parce que j’en ai marre des comportements religio-guerriers des prêcheurs de la protection de l’environnement, des salvateurs de planète et parce que les discours et les personnes autorisées à s’exprimer dans la sphère médiatique française et mondiale (c’est encore pire dans le monde anglo-phone) sont d’un sérieux catastrophiste et donneur de leçon qui me gonfle. Parce que depuis trop longtemps on a oublié le plaisir ; parce que je crois que l’humour a plus de pouvoir que l’académisme, ne boudeons pas notre plaisir avec ce superbe jeu de l’oie de l’écolo-citoyen.

A imprimer sur papier ou à consommer sur votre ordi alimenté avec nos centrales nucléaires maison. C’est quoi l’option la moins nuisible pour la planète : je m’en fiche et je partage  mon plaisir avec vous.

le fichier PDF du jeu de l’oie du DD

Version anglaise

Publicités